Ensemble vers une économie à faible émission de carbone

Solutions Will - Blogues

Au-delà de l’aspect nominatif et quantitatif, la valeur « symbolique » des titres carbones provenant de la solution Communauté Durable est immense. Le regroupement de milliers de gestes conscients et volontaires, au-delà des pratiques courantes non réglementées, générées par des centaines d’intervenants différents regroupés autour d’un projet Communautaire crée un effet d’entrainement dans les changements comportementaux à toutes les personnes qui y participent, car derrière tout geste il y a toujours la motivation.

En 2014, le marché volontaire des crédits de carbone prend de l’ampleur, et ce, en parallèle avec l’émergence de nouveaux marchés réglementés. De plus en plus d‘entreprises en saisissent les avantages et toute la planète est prête à tirer profit des efforts de réduction de GES.

C'est fait! Malgré la survie difficile de Kyoto-2 en décembre , malgré les discussions interminables des climato-bureaucrates à Doha qui se regardent la cravate à défaut d'une véritable volonté politique de faire un pas en avant et malgré le retrait officiel du Canada (et du Japon et de la Russie et de la Nouvelle-Zélande!) du protocole de Kyoto, malgré tout cela, le Québec s'est lancé dans la grande aventure d'un marché réglementé du carbone le 1er janvier 2013.

Voici le Top 12 des événements 2012 qui ont marqué l'actualité environnementale au Québec selon l'équipe de Will. Des quatre coins du Québec, les entreprises d'ici ont fait rimer écologie avec économie plus que jamais en cette année "apocalyptique". Will observe que de plus en plus, le Québec se positionne mondialement comme un joueur-clé dans le développement d'énergies propres.

Dans une interview accordée à la journaliste Nathalie Collard du quotidien La Presse, samedi le 29 septembre dernier, M. Nicolas Marceau, nouveau ministre des Finances et de l’Économie du Québec, répondait à la question concernant les mesures à mettre en place afin de contrer le déficit commercial du Québec, par l’indépendance énergétique, c’est-à-dire de s’arracher de notre dépendance au pétrole.

Pages